Casablanca : comment le centre-ville historique est en train de redevenir attractif pour l’investissement immobilier

Casablanca : comment le centre-ville historique est en train de redevenir attractif pour l’investissement immobilier


Casablanca : comment le centre-ville historique est en train de redevenir attractif pour l’investissement immobilier

Les travaux de reconstruction de l’immeuble Bessonneau, plus connu sous le nom de l'«hôtel Lincoln» de Casablanca, vont démarrer incessamment. Ils seront confiés au groupe immobilier Réalités International, via sa filiale marocaine de maîtrise d’ouvrage depuis 2018. L'édifice, construit en 1916 par l'architecte Hubert Bride, et dont l’effondrement d’un plancher remonte déjà à 1989 puis dont la dégradation s’est accélérée au fil des années, nécessitera des travaux pour pas moins de 150 millions de dirhams sur une période de deux ans et demi. Le permis de construire sera déposé début 2019. La fin des travaux est prévue pour 2022.

L'espace de 9.500 m2 sera réparti entre commerces et bureaux (2.000 m2), un hôtel de 124 chambres, ainsi qu'un restaurant, une piscine et un rooftop, le tout sur 7.500 m2.

La réhabilitation de ce patrimoine architectural qui avait depuis longtemps détourné les investisseurs du quartier jouxtant le boulevard Mohammed V, du fait de sa dégradation avancée qui a constitué une sorte de « repoussoir » pour toute personne souhaitant investir dans le centre-ville est à présent levée. C’est en effet, l’ensemble du centre historique de Casablanca qui connaitra un nouvel essor et un regain d’intérêt certain.

Tags