Conjoncture immobilière : progression de 39,7% des ventes de villas en 2018

Conjoncture immobilière : progression de 39,7% des ventes de villas en 2018


Conjoncture immobilière : progression de 39,7% des ventes de villas en 2018

De l’avis même des professionnels, 2019 a commencé dans une certaine accalmie sur le marché immobilier. Mais ça ne devrait pas s’éterniser ! Même si en 2018, la conjoncture immobilière a été inégale, voire divergente selon le type de biens, elle reste globalement sur un trend haussier en ce qui concerne la commercialisation. Notamment, en raison d’un réajustement des prix qui a été profitable aux biens résidentiels, entre autres. En effet, les prix des actifs immobiliers ont légèrement reculé durant l’année 2018, selon les données de Bank Al-Maghrib (BAM). Ils ont connu une baisse de 0,4%, ce qui s’explique par le recul de 2,4% des prix du foncier et de 1,2% des prix des biens à usage professionnel. En revanche, les prix ont augmenté de 0,8% pour le résidentiel, accompagnée toutefois d’une hausse du nombre de transactions (+12,4%), avec des progressions de 16% pour les biens résidentiels et de 18,3% pour les actifs à usage professionnel. À l’inverse, les ventes des terrains ont reculé de 0,7%. Les ventes de biens résidentiels ont été marquées par les fortes hausses enregistrées pour les villas (39,7%) et les maisons (+30,7%). Du côté de l’immobilier professionnel, les ventes ont également fortement progressé pour les bureaux (+30,7%) et les locaux commerciaux (+16,6%). Question : à présent que ces niveaux de prix ont évolué, seront-ils pris en compte et actualisés au niveau du « Référentiel des prix de l’immobilier » émis par la Direction des impôts ?

Tags